Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pierre Montmory

LES OISEAUX AVAIENT DES AILES

LES OISEAUX AVAIENT DES AILES

LES OISEAUX AVAIENT DES AILES

C’est une belle souris au doux minois

Mais le plus joli chez elle c’est sa voix

 

La vie fait peur

Y a des pourquoi et des comment

Faut manger tous les jours

On se colle un drapeau

On se soumet à des signes

La tragédie peut commencer

 

Il était patriote

Il servait son pays

Et protégeait les autres

Il bravait l’effort

Se donnait sans compter

Ne commandait personne

N’obéissait à personne

Il faisait son métier d’homme

Et il jouissait après le rude effort

De n’avoir pas laissé tomber ses rêves

De n’avoir pas laissé tomber ses rêves

 

Pour réussir

La belle vie

C’est difficile

Oublie difficile

Oublie difficile

Mets-toi à l’ouvrage

Pour donner du beau

Pour donner du beau

 

S’il avait été marin

Sur le pont d’un navire

Rien n’est sûr

Il sifflotait un air lutin

Qui faisait tourner la tête à Dihya

Qui faisait tourner la tête à Dihya

Le rouge aux joues elle dit

Tu veux que je t’aide

Il affichait un sourire malin

Et disait en l’embrassant

Je veux bien

Je veux bien

 

Leurs yeux pétillent de feu

La bouche allumée de rosée

Ils sourient

Ils sourient

Elle lui vole un baiser

Au vent de la nuit

Dihya nouait ses cheveux noirs

Sa voix basse rythmait une marche

La guitare vibrait dans l’air

La chanson coulait de sa bouche

 

- Dihya la flamme

- Dihya le feu qui danse

 

Qui danse

Qui danse

 

Cette comédie

Des poètes qui fabriquent

Ce que l’on voit en plein jour

Sans complexe ni détours

Ils parlaient d’amour

De la quête du beau

Qui servait de modèle

Qui servait de modèle

 

C’est une belle souris au doux minois

Mais le plus joli chez elle c’est sa voix

 

Pierre Marcel Montmory trouveur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article