Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Montmory

Le blog de Pierre Montmory

"La joie de vivre a des amants, Gare à l'eau vive, Gare aux serments".

LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY

"Halqua, les lieux conditionnent l’action, par le geste, par la voix.   Mais la présence?   « Qui sommes-nous? ».   Cette interrogation me revint à l’esprit.   Elle ne cernait pas quelque problème d’identité.   Elle était plutôt réponse à « l’agression »,  à « l’asile »,   à « l’abandon ". P.M.

"Halqua, les lieux conditionnent l’action, par le geste, par la voix. Mais la présence? « Qui sommes-nous? ». Cette interrogation me revint à l’esprit. Elle ne cernait pas quelque problème d’identité. Elle était plutôt réponse à « l’agression », à « l’asile », à « l’abandon ". P.M.

"... C’est ainsi à mon sens que devrait se présenter le théâtre... Vous êtes un véritable créateur". Mohammed Dib.../..."C’est exactement comme ça qu’il faut faire". Kateb Yacine

"Les plus beaux théâtres sont les places publiques. J’ai gagné ma vie pendant longtemps en allant d’une place à l’autre et jouant ces schéhérazades".  Pierre Montmory

"Les plus beaux théâtres sont les places publiques. J’ai gagné ma vie pendant longtemps en allant d’une place à l’autre et jouant ces schéhérazades". Pierre Montmory

LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY
LE THÉÂTRE DE MOHAMMED DIB PAR PIERRE MONTMORY

Partager cette page

Repost 0