Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pierre Montmory

BIBLIOTHÈQUE GRATUITE

BIBLIOTHÈQUE GRATUITE

LIVRES :

 

     Nous refusons la guerre déclarée contre les pauvres, le règne absolu des inégalités, la domination du « marché » et du profit, la destruction organisée des protections sociales acquises par les luttes.      Nous affirmons la primauté de la dignité de chacun comme des droits de tous, l’inconditionnalité de l’accueil, la force du partage et de la solidarité. Nous avons en effet appris à donner plus qu’à recevoir.      Nous revendiquons la liberté et l’autonomie de chacun.e, acteur et actrice de sa propre vie et de la société, et la place centrale des pauvres dans les processus de changement.      Nous savons qu’un monde plus juste est possible, fondé sur la solidarité et une répartition équitable des richesses, le respect de la démocratie.      Nous combattons pour une justice sociale et environnementale c’est à dire un monde durable ; pour une économie éthique et solidaire au service de l’humain ; pour la paix et la liberté de circulation et de résidence en vue d’une citoyenneté universelle.      Nous appelons à un éveil des consciences des élus locaux et nationaux, des institutions publiques mondiales et régionales pour qu’ils se réengagent dans leurs responsabilités de préserver l’intérêt général et qu’ils cessent de soutenir la seule recherche des profits (multinationales, lobbies,…);      Nous exhortons les citoyennes et citoyens à réinvestir les lieux de décision à toutes les échelles, pour faire vivre de nouvelles pratiques démocratiques ;      Nous allons à la rencontre des forces vives et des mouvements sociaux qui luttent contre toutes les formes d’exclusion, appelant aux alliances nécessaires pour les combattre avec efficacité. Déclaration finale: Forum Mondial des Alternatives Genève, le 20 septembre 2018      « Il ne suffit pas d’agir, il faut vaincre, c’est-à-dire agir plus que n’agissent les forces du recul ». Abbé Pierre
     Nous refusons la guerre déclarée contre les pauvres, le règne absolu des inégalités, la domination du « marché » et du profit, la destruction organisée des protections sociales acquises par les luttes.      Nous affirmons la primauté de la dignité de chacun comme des droits de tous, l’inconditionnalité de l’accueil, la force du partage et de la solidarité. Nous avons en effet appris à donner plus qu’à recevoir.      Nous revendiquons la liberté et l’autonomie de chacun.e, acteur et actrice de sa propre vie et de la société, et la place centrale des pauvres dans les processus de changement.      Nous savons qu’un monde plus juste est possible, fondé sur la solidarité et une répartition équitable des richesses, le respect de la démocratie.      Nous combattons pour une justice sociale et environnementale c’est à dire un monde durable ; pour une économie éthique et solidaire au service de l’humain ; pour la paix et la liberté de circulation et de résidence en vue d’une citoyenneté universelle.      Nous appelons à un éveil des consciences des élus locaux et nationaux, des institutions publiques mondiales et régionales pour qu’ils se réengagent dans leurs responsabilités de préserver l’intérêt général et qu’ils cessent de soutenir la seule recherche des profits (multinationales, lobbies,…);      Nous exhortons les citoyennes et citoyens à réinvestir les lieux de décision à toutes les échelles, pour faire vivre de nouvelles pratiques démocratiques ;      Nous allons à la rencontre des forces vives et des mouvements sociaux qui luttent contre toutes les formes d’exclusion, appelant aux alliances nécessaires pour les combattre avec efficacité. Déclaration finale: Forum Mondial des Alternatives Genève, le 20 septembre 2018      « Il ne suffit pas d’agir, il faut vaincre, c’est-à-dire agir plus que n’agissent les forces du recul ». Abbé Pierre

Nous refusons la guerre déclarée contre les pauvres, le règne absolu des inégalités, la domination du « marché » et du profit, la destruction organisée des protections sociales acquises par les luttes. Nous affirmons la primauté de la dignité de chacun comme des droits de tous, l’inconditionnalité de l’accueil, la force du partage et de la solidarité. Nous avons en effet appris à donner plus qu’à recevoir. Nous revendiquons la liberté et l’autonomie de chacun.e, acteur et actrice de sa propre vie et de la société, et la place centrale des pauvres dans les processus de changement. Nous savons qu’un monde plus juste est possible, fondé sur la solidarité et une répartition équitable des richesses, le respect de la démocratie. Nous combattons pour une justice sociale et environnementale c’est à dire un monde durable ; pour une économie éthique et solidaire au service de l’humain ; pour la paix et la liberté de circulation et de résidence en vue d’une citoyenneté universelle. Nous appelons à un éveil des consciences des élus locaux et nationaux, des institutions publiques mondiales et régionales pour qu’ils se réengagent dans leurs responsabilités de préserver l’intérêt général et qu’ils cessent de soutenir la seule recherche des profits (multinationales, lobbies,…); Nous exhortons les citoyennes et citoyens à réinvestir les lieux de décision à toutes les échelles, pour faire vivre de nouvelles pratiques démocratiques ; Nous allons à la rencontre des forces vives et des mouvements sociaux qui luttent contre toutes les formes d’exclusion, appelant aux alliances nécessaires pour les combattre avec efficacité. Déclaration finale: Forum Mondial des Alternatives Genève, le 20 septembre 2018 « Il ne suffit pas d’agir, il faut vaincre, c’est-à-dire agir plus que n’agissent les forces du recul ». Abbé Pierre

BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
Malika Bekkouche : Le recueil est splendide dans le fond et la forme. Un véritable chef-d’œuvre, ce joyau devrait être le code de la femme dans le MONDE. Il pourrait apporter une vraie liberté à la femme. Elle, qui se sent menacer de part et d'autres, cet ouvrage porte le vrai sens à son attachement pour sa liberté. L'auteur ne cesse de la défendre, il le crie dans sa poésie magnifique dans ses images, son respect, son talent sont mis à la disposition de la femme. Pour dire à quel point, il la respecte, elle est cette divinité pure et sa lutte est immense! Le recueil «FEMME» en est le témoignage que la femme est cette créature qui pourrait changer le MONDE par son intelligence, il insiste sur ce côté précisément. La femme est cette déesse, elle est cette splendeur que l'HOMME doit respecter. La lutte de l'auteur est définie à travers toute sa poésie. En lisant cet ouvrage vous allez être surpris par toutes les belles images des femmes sans aucune distinction et cela ne peut émaner seulement que d'un don hors du commun .Un vrai talent du poète! Danielle Dary : Bel ouvrage en effet, un cadeau! Vous louez le trio femme, homme, enfant, sans doute la partie la plus constructive de la vie. Mais avant de trouver cet équilibre on commence seul(e) et on termine souvent de même dans la vie, il y a en une personne plusieurs femmes et c'est sans doute la même chose pour les hommes. On ne dépend pas l'un de l'autre durant toute la vie. Gisèle Thibault : Votre beau livre porte écho sur les propos de Jacques Attali: "Considérez votre vie comme la plus belle des aventures. Les femmes en sont particulièrement empêchées. Si elles réussissent, elles bouleverseront le monde". Naima Tazir : Franchement j'adore, il interpelle ceux dont la conscience fait défaut, le réveil sera alors pour eux comme un coup de tonnerre au milieu de nul-part, sauf si Femme clémente les enveloppe de son amour et de sa miséricorde! Evelyne Gosalvez : Vous avez un grand respect de la femme, Pierre , et j'en suis heureuse , mais certaines femmes ne sont pas capables de se libérer de leurs chaînes ! Celles qui se sentent libres peuvent craindre le temps qui s'assombrit depuis quelques années ! Nous le voyons tous les jours. Je n'ai pas votre optimisme, mais cela me fait plaisir de constater l'importance que vous accordez aux femmes, et en priorité, la liberté !

Malika Bekkouche : Le recueil est splendide dans le fond et la forme. Un véritable chef-d’œuvre, ce joyau devrait être le code de la femme dans le MONDE. Il pourrait apporter une vraie liberté à la femme. Elle, qui se sent menacer de part et d'autres, cet ouvrage porte le vrai sens à son attachement pour sa liberté. L'auteur ne cesse de la défendre, il le crie dans sa poésie magnifique dans ses images, son respect, son talent sont mis à la disposition de la femme. Pour dire à quel point, il la respecte, elle est cette divinité pure et sa lutte est immense! Le recueil «FEMME» en est le témoignage que la femme est cette créature qui pourrait changer le MONDE par son intelligence, il insiste sur ce côté précisément. La femme est cette déesse, elle est cette splendeur que l'HOMME doit respecter. La lutte de l'auteur est définie à travers toute sa poésie. En lisant cet ouvrage vous allez être surpris par toutes les belles images des femmes sans aucune distinction et cela ne peut émaner seulement que d'un don hors du commun .Un vrai talent du poète! Danielle Dary : Bel ouvrage en effet, un cadeau! Vous louez le trio femme, homme, enfant, sans doute la partie la plus constructive de la vie. Mais avant de trouver cet équilibre on commence seul(e) et on termine souvent de même dans la vie, il y a en une personne plusieurs femmes et c'est sans doute la même chose pour les hommes. On ne dépend pas l'un de l'autre durant toute la vie. Gisèle Thibault : Votre beau livre porte écho sur les propos de Jacques Attali: "Considérez votre vie comme la plus belle des aventures. Les femmes en sont particulièrement empêchées. Si elles réussissent, elles bouleverseront le monde". Naima Tazir : Franchement j'adore, il interpelle ceux dont la conscience fait défaut, le réveil sera alors pour eux comme un coup de tonnerre au milieu de nul-part, sauf si Femme clémente les enveloppe de son amour et de sa miséricorde! Evelyne Gosalvez : Vous avez un grand respect de la femme, Pierre , et j'en suis heureuse , mais certaines femmes ne sont pas capables de se libérer de leurs chaînes ! Celles qui se sentent libres peuvent craindre le temps qui s'assombrit depuis quelques années ! Nous le voyons tous les jours. Je n'ai pas votre optimisme, mais cela me fait plaisir de constater l'importance que vous accordez aux femmes, et en priorité, la liberté !

BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE

copiez, partagez, comme le veut bien la tradition des véritables artistes !

BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
Il n'existe pas d'être humain sans culture.

Il n'existe pas d'être humain sans culture.

BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE
BIBLIOTHÈQUE GRATUITE

De la caverne originelle où l'on fit le monde et en passant par les casernes pour le détruire jusqu'à la taverne où on le refait, voici le mouvement éternel de l'Humanité.

(en guise de biographie)

(en guise de biographie)

BIBLIOTHÈQUE GRATUITE

             CHIEN-GRIS
LE MONDE EST NOTRE HABIT POUR L’AVENTURE

Écrits pour tous - Chroniques d’un passé bref – Pamphlets des jours – Poèmes trouvés – Conversations – Récits

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :