Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pierre Montmory

AAA PROGRAMME POÉSIE LA VIE

AAA PROGRAMME POÉSIE LA VIE

Poésie La Vie - association buts et objets

     Poésie La Vie est un Diffuseur et un Éditeur de la Culture Humaine et de l’Art de Vivre;

     Poésie La Vie est destinée à l’Éducation Populaire;

     Poésie La Vie c’est :

     - L’entretien et l’animation de son blog sur internet;

     - la production des activités artistiques et le soutien de ses artistes créateurs dans leur travail:

     - des expositions; des publications électroniques et sur papier; des concerts et récitals;

     - le partage gratuit de ses livres en PDF : livres d’œuvres d’art, de poèmes, livres/outils;

     - le partage gratuit de ses diaporamas;

     - l’organisation d’évènements tels que des récitals de musiques, poèmes et chansons; des expositions;

     - l’impression et la diffusion gratuite du Journal de Poèmes de Montréal - 11pcx11pc (30cmx30cm) 44 pages sans publicité;

     - des expositions de tirages photos des œuvres du sculpteur et compositeur de pierres Nizar Ali BADR;

     - des cartes postales poèmes du trouveur Pierre Marcel MONTMORY;

     - des enregistrements et des réalisations de disques de nos créations;

+

Poésie et science sont inséparables.

Le savant et le poète sont la même personne.


     POÉSIE-LA-VIE est destiné à l'éducation populaire.
     Et est administré par des enfants héritiers de la Résistance.

     On y parle de sujets d’actualité avec de vrais journalistes, d’authentiques philosophes, des aventuriers et artistes de toute la culture humaine. Vous n’y trouverez aucune propagande partisane ou religieuse. Toute forme de violence y est exclue.

     Nos sujets d’étude et de réflexions : L'Humanité, La paix. La liberté, L'amour, L’art de vivre. De la protection des femmes. De nos enfants. Des déserteurs. Du rire. De la santé. De la beauté du monde. La liberté comme droit. La non-violence comme devoir. De la sagesse !

     À VOUS ! Vous êtes inspiration ! Vous êtes responsables ! L'amour en soi oblige la volonté à occuper sainement notre paresse naturelle.
     ...Je ne suis pas seul à décider ici et ce sont les enfants qui ont le dernier mot.


     - La poésie est dans tout et dans tout le monde.
     Les gens qui se prétendent artistes devraient exercer dans les milieux de vie, sur les places publiques, dans les cafés... devant tout le monde, exiger que les journaux quotidiens publient les poètes vivants en première page, passer à l'heure du journal télévisé, bref il faut redonner sa première place au poète et au grand public. Les gens qui se disent artistes devraient sortir de leur milieu et arrêter de se regarder le nombril dans des cérémonies intimistes où les muses populaires ne vont jamais et où les génies s'ennuient. Parce que la première qualité d'un artiste est le don de soi aux autres, le don sans raison, l'amour sans religion ni discours. C'est par l'exemple que l'on espère. L'espoir ne peut être vendu... La poésie non plus, il, elle se donne ! Nous ne devons pas parler d'espoir, nous devons espérer - très fort : c'est tout. Aucun gouvernement, aucune école n’a fait naître des génies. Les prétendants doivent s'adapter parfaitement à l’anonymat de leur rôle. L’œuvre reste quand les noms s'oublient. Et peu importe la quantité si la qualité demeure. La mer est un grand encrier où chacun peut y tremper sa plume et y voler son chant d'oiseau par-dessus les clôtures des cultures. Les mouettes n'ont pas de sépulture parce qu'elles n'ont comme drapeau que l'écrin du ciel et vont comme des dieux dans le vent de l’éternel.


     Avis:
     Dans ce groupe, nous éditons seulement des choses de la vie qui parfois ressemblent à des poésies.
     Ceux que nous appelons poètes ou poétesses ne nous parlent en fait que de la vie vivante en vers grouillants bien croquants.
     Nous ne sommes pas une vitrine pour les hauteurs d'étagères.
     Ni les promoteurs des déserts de poussière.
     Ni complices des égos gangsters.
     Avant d'avoir des rêves nous avons un coeur qui donne.


     Ici nous partageons nos trouvailles avec les autres.
     Nous vivons, nous écrivons, nous lisons avec les autres.
     N’Y a rien à vendre. Ni espoir en solde ni bonheur en crédit.
     Nous ne faisons qu'espérer en donnant sans compter.
     Les emballements ne sont pas consignés.
     Emballez-vous !

     Ce qui manque au Pays pour élever les consciences aux dons échangés et à la curiosité - qui font les grandes personnes et grande la civilisation, c’est :

- des boites à chansons où l’on viendrait anonymes chanter pour chanter, dire pour dire, sans rien à vendre ni à mendier : en amateurs de l’amour, de la beauté, de la vie;

- la publication à la première page des quotidiens des poèmes du jour écrits par des poètes vivants avec nous;

- l’ouverture des radios et des télés aux amateurs poètes et savants pour y dire ou chanter des paroles surprenantes;

- l’utilisation de tous les outils publics sans décliner identité, sans formulaires à remplir;

- toute culture humaine commune qui est l’art de vivre et donne des lettres de noblesse au métier de l’être humain;

Et peu importe la quantité des trouvailles récoltées : la farine de chacun fait du pain;

     Les agents culturels n’ont point besoin de s’occuper de notre sécurité intellectuelle;

     Le peuple – c’est-à-dire tout le monde – recevra les trouvailles des artistes amateurs poètes et savants et en fera ce qu’il veut, l’apprendra ou même l’oubliera puisque rien ne lui sera imposé;

     Les spécialistes officiels retourneront aux études en ouvrant le livre de l’heure;

     Les poètes encartés demanderont nos noms et nos adresses pour vivre avec nous et collecter peut-être quelques vers véritables et enchantés.

 

Dis-moi si tu aimes, comment va ton cœur
Devant le poème si tu vois ce qui est
Présent et caché sous son masque
Un naufragé volontaire

Dis-moi si tu aimes, comment va ton cœur
Sur une île de silence si tu regardes bien
Une paix à peine née
Un vieil enfant

Dis-moi si tu aimes, comment va ton cœur
Entre deux soupirs entends-tu
Les bruits du monde
Une mort annoncée

Dis-moi si tu aimes, comment va ton cœur
Poignée de grains dans la main du semeur
Dans le sillon de la plume
Ton contentement

Dis-moi si tu fais ton bonheur
D’un chant d’oiseau d’un vol de vent
Accroches-tu les étoiles
Dans le ciel de ta tête

Dis-moi si tu fais ton bonheur
D’un gémissement de moineau d’un cri d’enfant
Dans la poitrine d’un humain
Dans la cage de tes mains

Je te dirai alors le malheur des sans nom
L’aigreur de n’avoir pas
Un ami qui ne soit pas toi
                          Un trésor sur qui veiller                            

Pierre Montmory – trouveur

Biographie et démarche artistique

(Né le 30 Octobre 1954 à Paris)  Enfant de la balle, acteur; directeur technique; peintre; photographe, écrivain. Entrepreneur de spectacles; professeur d’art dramatique.

Il offre ses spectacles sur les places publiques depuis 1964.

Grand maître de théâtre et de musique.

Auteur de fantaisies théâtrales, de contes musicaux, de poèmes, de nouvelles et d’articles divers. Vit à Montréal depuis 1994.

Éditeur du Journal de Poèmes de Montréal distribué gratuitement.

Donne des récitals de ses musiques, poèmes et chansons à Montréal avec son fils Antoine, compositeur et interprète.

(Édité chez des grands et petits éditeurs-sous différents pseudonymes- revues de poésie, traduit en beaucoup de langues… voir son blog… prépare gros livre d’art avec grand sculpteur syrien Nizar Ali Badr et avec éditeur reconnu (contrat en discussion)… traduit récemment en grec dans la revue Erato… revue française Souffles… reconnu par des pairs majestueux…  sortie prochaine édition bilingue de 25 de ses poèmes… fait partie, association québécoise des Artistes Pour La Paix, réalisateur-éditeur-diffuseur du Livre de la paix… Projet de concert avec la chorale d’Alain Vadeboncoeur compositeur et chef d’orchestre à Montréal avec la mise en musique de son poème « Les pierres » dédié à la Syrie…

POÉTIQUE DU SAVANT

 

Savant et poète sont un même nom

Savant poète cherche

Poète savant trouve

Trouveur chercheur

Le même nom pour la vie

 

Poésie la vie donne

Poème vivant curieux

Amour dans le sang

Le doute dans la tête

La folie peut-être

 

Rien n’est sûr

Sur l’azur

Et à terre

Tout tombe

Sans raison

 

La vie fabrique la vie

Plus forte que la mort

Le savant répond

Aux questions

De l’imagination

 

Savant et poète sont le même

Qui cherche trouve poème

Pour la vie qu’on aime

Poésie et bohême

S’aiment de même

 

Suis pas tout seul

À tourner en rond

Terre ma boule

Ciel rigole

Poésie ma folle

 

Pierre Marcel MONTMORY trouveur

     Les gens de mon quartier me disent :"Tu es notre poète", quel honneur, je n'ose pas me présenter ainsi car je trouve cela prétentieux mais, bon, le public a ses raisons. P.M.Montmory

+

ÉDUCATION POPULAIRE POLITIQUE

et

CULTURE

     La culture sert plus qu’à reproduire les rapports sociaux, voire à confirmer l’écart entre les riches et les pauvres.

     L’intelligence politique des citoyens – leur capacité à critiquer et non pas à approuver – n’est plus jamais requise dans les procédures dites « de participation ».

     Les spécialistes confisquent et écartent le peuple hors de l’espace public. Le peuple n’est plus autorisé à produire du sens, il y a une mise à mort.

     Nous sommes des citoyens critiques, et donc politiques.

     Il y a l’envie de faire et d’apprendre.

     Il y a des gens qui sont là pour développer une pensée critique; il y a une effervescence intellectuelle où tout le monde cogite, un bouillonnement incroyable, et l’impression d’être un adulte et que ce que nous disons compte. Nous n’arrêtons pas de proposer des choses, de modifier les discours : nous sommes tous chercheurs et trouveurs.

PROJETS DE POÉSIE LA VIE EN 2019

 

Sur le plateau de Montréal tous les jours chauds:

Dans le parc Lafontaine de 14h à 18h

Au Marché Saint-Jacques les Samedis de 12hà16h

Dans le parc des Amériques les dimanches de 12hà16h

Distribution gratuite du Journal de Poèmes

Récitals gratuits de musiques poèmes et chansons

Ventes des livres sur papier de P.M.Montmory :

                                                  Le Livre De La Paix

(Éduquer à la paix pour résister à l’esprit de guerre)

Humaine Destinée

Nous serons plus nombreux que les roses sauvages

Chargées d’épines durcies au feu des étés

Nous serons l’aubépine surprenant les bergers

Tandis que le noir du ciel entasse les orages

La Vie Est Amour

Aimer pour aimer Chanter pour chanter

Le Journal Des Pauvres Gens

     Ce que je ressens maintenant c’est que nous devons nous rassembler autour de quelque-chose qui symbolise la joie de vivre toujours. Nous devons rassembler nos ancêtres que les violences colonisatrices ont reléguées aux oubliettes.

     Ce que je ressens c’est que nous, les peuples, c’est-à-dire tout le monde, nous avons plus que jamais besoin de retrouver notre dignité dans l’accomplissement des gestes simples du vivre ensemble.

     Ce qui fait nous autres, c’est : se sentir vivre, dans le passage obligé de l’éternité, entre les minutes mécaniques des travaux et des jours.

     Réinstaller nos horizons infinis devant la ruine des murs aveugles des soumissions et ouvrir le ciel à nos morts inconsolés.

     Naître sans peur.

     Vivre sans peur.

     Mourir sans peur.

     J'en suis encore à aujourd'hui et à ce que je fais de bien maintenant.

AAA PROGRAMME POÉSIE LA VIE
AAA PROGRAMME POÉSIE LA VIE
AAA PROGRAMME POÉSIE LA VIE
AAA PROGRAMME POÉSIE LA VIE
AAA PROGRAMME POÉSIE LA VIE

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :