Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pierre Montmory

LE COURAGE

(Le courage est un mot formé du mot cœur)

Djamila Bouhired courageuse algérienne

Djamila Bouhired courageuse algérienne

LE COURAGE

Le courage, cet amour de soi qui donne la volonté d'aimer les autres plus que soi - et que, même blessé ou au repos, le soldat de l'amour toujours se bat - comme bat le coeur d'un amoureux pour sa liberté promise, sa liberté d’aimer qu'il réclame à la vie comme un dû. Et il se relève en un poème silencieux que lui murmure la voix sans crainte des preux.
Et ce soldat inconnu essuie la poussière collée par la sueur et les larmes sur son front - et s’engage dans le jour nouveau – ce jour nouveau qu’il veut comme un affront à la nuit, à la nuit qui ne veut pas finir mais dont il chasse les ombres par sa danse infatigable, ô, cavalier de lumière sur le soc de la Terre, soldat inconnu qui nous libère en nous offrant tout ce qu’il possède et qu’il se permet de devoir nous donner, sa vie, pour que l’on puisse aimer, sur cette Terre riche du sang versé - par la vie toujours jeunesse espérée.

Pierre Marcel MONTMORY

LE COURAGE
Que les cœurs brisés sont courageux qu'ils continuent d'aimer.

Que les cœurs brisés sont courageux qu'ils continuent d'aimer.

LE COURAGE

Quel poète a un courage politique ?

Qui ne supporte pas les paroles murmurées et la musique douce ?

Qui crie dans l'air vicié?

Qui meurt dans le silence légal ?

Qui écrit

avec une plume de conscience

trempée dans le sang de son coeur?

Qui est humain avant de paraître ?

Qui chante d'une voix anonyme ?

Qui videra le sable de ses souliers après la grande traversée ?

Qui donne les larmes aux réprouvés ?

Qui bouche les canons avec sa raison ?

Qui déchire sa peau aux barbelés des prisons ?

Qui nous donne père et mère vivants ?

Qui prend la main des enfants ?

Qui gratte la terre avec ses ongles ?

Et qui nous berce jusqu'à la tombe

et qui fleurit l'ombre

et qui est tombé ?

Un enfant !

Un enfant !

Un enfant !

Un enfant !

Pierre Marcel Montmory - trouveur -

LE COURAGE

DÉSERTER EST LE COURAGE DES BRAVES

Chaque jour dans le monde

Des gens préfèrent mourir

Plutôt que de porter une arme

Ils s’appellent déserteurs

Ils ont le courage des braves

Personne ne parle d’eux

Personne ne les entend

Ils sont la fierté de l’humanité

L’orgueil de l’amour

Les enfants de la beauté

 

Pierre Marcel MONTMORY trouveur

LE COURAGE

Le déserteur est courageux

Le cœur en paix amoureux

 

Comme le soldat est lâche

Du sang il garde la tâche

 

Le déserteur a un pays

Entouré de tous ses amis

 

Comme le soldat sur ordre

Crée le chaos le désordre

 

Le déserteur vit en homme

Les belles croquent sa pomme

 

Comme le soldat va sans nom

Déchirer sa chair au canon

 

Le déserteur se donne à fond

Pour garder la beauté d’Apollon

 

Comme le soldat vit la mort

Soumis aux charlatans du sort

 

Le déserteur est poète

Qui apprend la vie la fête

 

Comme le soldat crie pleure

Regrets infinis et remords

 

Le déserteur est un savant

Dont le rêve est innocent

 

Comme le soldat sait qu’il tue

Lui-même son frère la nue

 

Le déserteur est courageux

Le cœur en paix amoureux

 

Pierre Marcel MONTMORY trouveur

LE COURAGE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre Marcel Montmory 18/12/2019 05:00

LES SOLDATS

Les soldats sont des humains qui meurent pour rien
Déserteurs vivent pour vivre amis du bien
Leur seul pays est grand comme le drap de leur peau
Et les femmes les préfèrent vivants et beaux

L’amour jamais mort, la muse jamais ne dort
Les poètes connaissent tous le goût du pain
Et les roses piquantes valent plus que l’or
Car recevoir un baiser fait toujours du bien

Plutôt mourir que devenir un assassin
Car la vie est la seule cause des humains
Le parti des vivants est élu au grand jour
Le parti du néant ne connaît pas l’amour

Les monuments aux morts ont la peau très dure
Et les chants des partisans sont tous trop tristes
La vie tête son lait aux mamelons bien mûrs
Tandis que les soldats morts quittent la piste

Les soldats sont des humains qui meurent pour rien
Déserteurs vivent pour vivre amis du bien
Leur seul pays est grand comme le drap de leur peau
Et les femmes les préfèrent vivants et beaux

Pierre Marcel Montmory trouveur

covix 17/12/2019 15:05

Bonjour,
La puissance des mots finira par faire tomber les fusils, je ne rêve pas, mais c'est possible, il faut en avoir le courage.
Bonne journée
@mitiés