Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pierre Montmory

UN SOIR D'ÉTÉ

UN SOIR D’ÉTÉ

 

L’herbe pousse sur les balcons

Le sable envahit la ville

Partout la main

Signe son destin

 

Paresse de volonté

Tue le courage

Flétrit les cœurs

Police les mœurs

 

Liberté en pierre

Égalité de la mort

Fraternité des fous

 

Quelque part je meurs

Où finit mon amour

Fortune des jours

 

Je suis pourtant fidèle

À la voix de mes muses

Qu’en sortant de mon sommeil

Chante la joie

 

Suis-je plus qu’un humain

M’oublierai-je pour être

Plus que toi et moins que la loi

Posséder tout et rien à la fois

 

J’ai fait mes bagages et remis mes loques

J’ai posé des pierres et vendu des breloques

À la fin du voyage d’un grabat à l’autre

Je ne me suis même pas écouté apôtre

 

J’aurai du croire les étoiles

Et rester où j’étais

À attendre mon tour

Comme dans l’amour

 

J’avais mon droit

Aveugle par peur

J’ai raté mon devoir

Mort avant l’heure

 

Déçu dès l’aube

Sans parents pour être

Allais-je pour naître

Inventer mon nom

 

Oui, j’ai dit oui au soir

Et j’ai commencé à voir

Ce qui m’était réservé

À chaque instant aimé

 

Pierre Marcel MONTMORY trouveur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article