Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pierre Montmory

AUX PRÉTENDANTS

AUX PRÉTENDANTS

 AUX PRÉTENDANTS

 
     Le piano des salons, l’accordéon des prolos, les faussaires, les véritables : le don de donner n’a pas de nom d’origine, on ne peut donner un cœur à personne.
 
     On ne peut donner un cœur à personne, vous ne changerez pas le monde mais il se peut que le monde ne vous change pas. Rester soi-même, durer dans la jeunesse, l’éternité dans les mains, poète savant de sa naissance à sa mort, une vie de richesses trouvées, des muses pour maîtresses, des amis pour la paresse, une vie à tromper jusqu’au dernier temps d’une valse, le croque-mort prononce le divorce.
 
     Ulysse ne pas fait mieux que de rejoindre Pénélope.
 
     Les prétendants ravalent leurs pierres et se disputent avec leur jalousie.
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article